Je m’appelle Corine Moëns et je suis La Voix de la Forêt.

Je suis humaine et, surtout, je suis Enfant de la Terre.  Je suis unique. Comme chacun.

Ma Singularité : la mémoire d’être Forêt. Je vis profondément en moi la Forêt, comme étant ma famille, mon foyer. Je partage quelques-unes des caractéristiques des Esprits de la Forêt : la profonde sensibilité et la vulnérabilité, la joie simple, la faculté d’émerveillement, l’insolence et la persévérance, le regard.

Je suis Air. J’aspire à la Liberté. On ne peut pas me garder enfermée très longtemps. Je m’échappe facilement de la réalité, je passe alors dans un autre monde (même si vous me voyez toujours devant vous). Je voudrais parfois pouvoir voler juste au-dessus de la Terre ou très haut dans le ciel.

Je suis Terre. Je marche pieds nus (aussi souvent que je le peux). Je chemine de plus en plus lentement. J’aime me déposer sur la terre, la toucher, la humer, écouter ses histoires, me relier au rythme régulier de son cœur et respirer avec elle.

L’esprit d’une Plante Sacrée m’a un jour enseigné comment chaque humain est doté d’une parcelle spécifique de la mémoire du Grand Tout. C’est une histoire, une vision, cela peut résonner en vous ou pas, car ce n’est pas La Vérité.

Voici ce que la Plante m’a raconté, ce qu’elle m’a montré …

Nous nous rappelons tous plus ou moins qui nous sommes en essence : des êtres divins infinis et éternels. Tout ! Oui, nous sommes le Grand Tout ! Difficile à vivre consciemment et à intégrer dans notre quotidien évidemment… Mais la perle que la Plante m’a révélée est que chacun de nous a le pouvoir de se souvenir plus particulièrement d’une « note » de cette immense symphonie, de ce Grand Tout. Cette « note » est notre singularité, ce qui nous différencie (en apparence, puisqu’il ne s’agit que d’une question de mémoire) des autres. C’est le précieux cadeau que nous offrons à toute la création à travers qui nous sommes. Cette mémoire est le trésor déposé en nous pour cette vie, pour cette incarnation. Nous nous en souvenons plus ou moins consciemment et nous la vivons de manière plus ou moins manifeste. Ce n’est pas une note que nous seuls connaissons (puisque chaque Un est le Grand Tout). Cependant, le don reçu à travers cette note singulière est que nous avons l’opportunité durant notre vie, dans tout ce que nous sommes, exprimons, réalisons et manifestons, de chanter aux autres cette mémoire particulière afin que tous les êtres puissent l’entendre et ainsi également s’en souvenir, afin qu’ainsi chaque être puisse la reconnaître comme un écho de qui il est, au plus profond de soi, en essence, et ainsi avoir plus pleinement conscience d’être le Grand Tout. C’est ainsi que chaque rencontre est une opportunité d’intégrer une autre parcelle du Grand Tout, de la vivre et de grandir en conscience.

C’est à travers cet enseignement que j’ai compris que la mémoire que j’avais reçue comme présent sacré pour cette vie est celle de l’Esprit de la Forêt. Je ne suis pas plus proche de la Forêt que vous ne l’êtes, je ne l’entends, la perçois, la comprends pas mieux que vous… Simplement, ma mémoire d’être Forêt est puissamment et profondément vivante et vibrante en moi. Aujourd'hui, je l'accueille plus pleinement et ainsi je ne la vis plus comme une reliance d’un être humain à un être sylvestre, mais dans une véritable communion. Je suis la Forêt. La Forêt est qui je suis.

Voilà ce que je ressens, ce que je vis et ce en quoi j’ai foi aujourd’hui (novembre 2019). Quand La Voix de la Forêt est née, je ne voyais ni ne percevais tout cela ainsi. Mais je le partage aujourd’hui, car cela fait à présent partie intégrante de qui je suis et de l’intention que je pose à travers tout ce que je partage dans les activités de La Voix de la Forêt.

Après de longues années vécues dans l’univers sociétal rationnel, du mental, du cadre, du modèle, des règles et autres, je me suis progressivement plus ouverte à la voix de mon cœur, j’ai écouté la vie à travers mon intuition, ma « petite voix ». J’ai progressivement reconnu l’intelligence de mon corps et j'ai vécu plus consciemment la connaissance intérieure universelle qui est en moi comme en chacun. Et ce que je souhaite partager à travers La Voix de la Forêt, c’est justement ce que je vis et qui je suis, ni plus ni moins. Pour ce faire je choisis donc la Voix du Cœur, la Voie de la Vie.

Il n’y a pas une voie meilleure qu’une autre, il y a celle qui résonne en vous. La voie que je partage à travers La Voix de la Forêt est celle qui vibre profondément en moi, celle qui émane de La Forêt en moi.

Comment ai-je cheminé dans la découverte, la reconnaissance et l’expérience de qui je suis ?

Grâce à la Forêt, c’est elle en premier qui m’a invitée tout simplement à être. La Forêt m’a guidée, elle m’a ralentie (à tous les niveaux, de la pensée à la marche) pour être présence dans l’instant, uniquement ici et maintenant, pleinement consciente de ce qui est. La Forêt est ma plus précieuse alliée. Elle est pour moi une guide, une amie, une famille, une thérapeute, une enseignante.

Parallèlement, toutes les personnes qui croisent mon chemin ou avec qui je chemine, m’inspirent, m’aident et me permettent également d’être qui je suis, chaque jour plus pleinement. Elles sont donc tout autant mes guides et enseignants, et je les en remercie ici. De bien merveilleuses rencontres qui me permettent de grandir même lorsqu’elles me mettent à rude épreuve, en me montrant par exemple qui je ne suis pas et/ou ce que je ne souhaite plus/pas être !

EN IMAGES & EN SONS :
 
Dans une courte vidéo que j'ai la joie de vous présenter, j'ai rassemblé des images, chants et sons de la Forêt afin de vous parler de mon chemin avec la Forêt. découvrez ici le montage vidéo "Il était une fois.... La Voix de la Forêt"

En association avec 12 télévisions locales dans le cadre de l'émission Alors On Change : découvrez ici la vidéo-témoignage réalisée par la RTBF

Au plaisir de cheminer ensemble !