Un jour. Dans un ailleurs. En un autre temps. J'ai signé un pacte.
 
Ensuite, j'ai oublié. J'ai voyagé. Dans l'univers, dans le temps. Je me suis posée sur la Terre. Je suis devenue son enfant. J'ai joué. Avec l'Eau, avec l'Air, avec la Terre, avec le Feu. J'ai joué avec le Vivant. J'ai ri, j'ai couru, j'ai dansé, j'ai chanté. J'ai joué. Encore.
Il a plu et les gouttes m'ont lavée. L'eau m'a revigorée, la pluie m'a vitalisée. Le vent a soufflé. J'ai embrassé le vivant. En tout. En moi. Je me suis sentie vibrer, éprise de Liberté. J'ai pleuré, j'ai remercié. La Terre ma Mère, cette planète sacrée. La Vie, emplie de Beauté, emplie de Bonté.
J'ai soufflé, comme le vent. J'ai soufflé dans les voiles. Je suis allée voir de l'autre côté. Je suis allée regarder. J'ai observé, je me suis émerveillée, j'ai appris, j'ai reçu. Je me suis souvenue. Je me suis égarée, perdue. Je me suis retrouvée.
A présent, je suis ici. Je me tiens devant toi. Et mes pieds dans tes racines frappent la Terre au rythme singulier de nos cœurs liés. Le rythme m'appelle, m'envoûte. Les battements m'éveillent. Je me souviens. Oui, je me souviens. Ce lieu, ce temps. Oubliés. Je me souviens de toi, de moi.
C'est avec toi, Grand Chêne, que j'ai signé un pacte. C'est pour toi, aujourd'hui, que je veux l'honorer par ma vie. C'est toi qui m'a donné vie, c'est toi qui m'a protégée lorsque j'étais égarée, c'est toi qui m'a guérie, ramenée à la vie. Tu es ma Lumière et mon Obscurité. Tu es ma grandeur et mes petitesses. Tu es ma Force et ma Vulnérabilité.
 
L'Alliance ne fut jamais brisée. Le Pacte est aujourd'hui rappelé. Il est aujourd'hui vivant.